Restauration : pourquoi utiliser le prépaiement ?

Face à l’insécurité croissante des réservations, due à la digitalisation de nos modes de consommation, le monde des services se transforme peu à peu. Dans un premier temps adopté par les compagnies aériennes, les secteurs de l’hôtellerie et des loisirs, c’est maintenant au tour des restaurants de prendre peu à peu le pli et d’opter pour le prépaiement. Occasionnellement ou de manière permanente, de plus en plus de chefs sécurisent les demandes de réservation, malgré le scepticisme potentiel des clients.

Un engagement pour l’utilisateur

Dans une société où la réservation se fait à la vitesse de la 4G (et bientôt 5G), où les offres nous parviennent par dizaine, de toutes parts, à chaque minute de la journée, l’utilisateur perd certains repères. Parmi eux, une réalité : derrière ces écrans que nous utilisons par réflexe, se cachent des entrepreneurs, des équipes, une vie d’entreprise. Une notion que nous avons tendance à omettre lorsque, l’air de rien, nous prenons une réservation en ligne notamment et ne l’honorons, sans en prévenir les principaux concernés. Ces no-shows ont des impacts alarmants sur les restaurants et leur organisation.

Pour contrer ce célèbre « syndrome de la chaise vide », des outils existent. Ils visent à impliquer l’utilisateur dans leur démarche de réservation. Certains optent pour le partage d’information, affichant aux yeux des réseaux sociaux les tables délaissées par ces clients fantômes. D’autres prennent action, en imposant directement le prépaiement lors de la réservation. Menus ou formules uniques, l’addition ne risque guère de changer. Alors autant la régler dès maintenant ! Une pratique déjà courante pour nombre de services, alors pourquoi pas pour la restauration ?

Car l’effet de cette simple transaction financière est double : le client réfléchit à deux fois avant de prendre la réservation, et se voit responsabilisé par son action en ligne. Faibles sont alors les chances qu’il n’honore pas son engagement.

Une garantie pour le restaurateur

Une perte de chiffre d’affaires importante, des matières premières gaspillées, du temps perdu. Aucun de ces éléments n’enchante les restaurateurs. Au contraire, ils se révèlent extrêmement coûteux en cumulé, semaine après semaine. Un réel poids qui à la fin de l’année alerte sur un problème grandissant. Les gérants décident désormais de se défendre des no-shows.

Et pour cela, une solution apparaît : le prépaiement. Garantie de revenus pour le restaurant, il sécurise de manière concrète la prise de réservation et limite le risque de no-show. Certes, en cas de désistement, les pertes alimentaires le resteront. Les équipes auront été mobilisées. Le travail en cuisine et en salle aura été fourni. Mais l’impact financier sera moindre voir inexistant. Les perte de chiffre d’affaires annuel seront revus à la baisse, les restaurateurs auront l’esprit plus léger. Des bénéfices certains pour ces entrepreneurs surmenés.

Ainsi, le mouvement du prépaiement prend forme, petit à petit, et s’intègre directement au sein de notre logiciel de réservation, permettant aux restaurateurs de mettre en place des outils qui les aident réellement au quotidien.

Demandez une démo dès maintenant

[teamleader id=1]